Vivre de sa passion pour l’horticulture | HortiCompétences
Vivre de sa passion pour l’horticulture

Vivre de sa passion pour l’horticulture

Les travailleurs de 45 ans et plus sont de bons candidats à recruter en jardinerie. Ces travailleurs sont souvent reconnus pour avoir à cœur les intérêts de l’entreprise, susciter la confiance des clients, être responsables et fiables.

Vivre de sa passion pour l'horticulture à 45 ans

Description du projet

Le projet Vivre de sa passion pour l’horticulture a pour objectif d’intégrer des personnes de 45 ans et plus dans des postes de conseiller-vendeur en jardinerie dès le printemps. Une ressource est dédiée au jumelage des candidatures reçues avec les entreprises participantes des différentes régions du Québec. Avant l’intégration en emploi, les candidats recevront une formation préparatoire de 2,5 jours à la fin mars 2022.

Pour participer, les entreprises doivent remplir le formulaire d’inscription.

À qui s’adresse ce projet ?

Les entreprises qui souhaitent s’inscrire au programme pour recruter des travailleurs de 45 ans et plus doivent avoir des postes à pourvoir en plus de :

  • Rencontrer les candidats proposés par l’organisme de jumelage

  • Contribuer au financement du jumelage et de la formation offerte aux candidats (prix : 200 $/candidat membre Jardinerie Québec, 250$ non-membre)

  • Fournir une entente d’emploi décrivant les conditions d’embauche

Étapes à franchir pour les candidats

Les candidats intéressés par un poste de conseiller-vendeur en jardinerie doivent détenir des connaissances et des habiletés en horticulture et service à la clientèle. S’ils correspondent au profil, il doivent ensuite :

  • Remplir le formulaire d’inscription en ligne

  • Passer l’entrevue de présélection téléphonique

  • Être jumelé avec une jardinerie et signer l’entente d’emploi de l’employeur

  • Participer à une formation préparatoire gratuite de 2,5 jours

Vidéo sur le projet « Vivre de sa passion pour l'horticulture! »

Pour en savoir plus

Pour aider les candidats qui se questionnent sur les impacts financiers qu’entraîne un retour sur le marché du travail après la retraite, consultez la capsule vidéo et les fiches d’information disponible ici. En effet, les gens ont souvent l’impression que travailler après la retraite n’est pas payant. Une croyance qui doit être démystifiée!

Pour en savoir plus sur ce projet, communiquez avec Maud Lefebvre, CRHA, chargée de projet en ressources humaines, au 450 774-3456, poste 2 ou par courriel à maud.lefebvre@horticompetences.ca.

Organisme responsable du recrutement

Julien Crusson
Midi 40
crussonj@midi40.com

450 664-0711, poste 271